Sélectionner une page

On brûle parfois ce que l’on avait adoré. Les amateurs de musique qui s’étaient rués sur les CD et le son numérique reviennent désormais à leurs premières amours : les disques microsillons. Pour écouter des vinyles, il faut d’abord faire l’acquisition d’une platine.

Les modèles, les fonctionnalités et les prix diffèrent. De quoi créer l’effarement chez le consommateur. Qu’à cela ne tienne, vous trouverez ici le comparatif des 5 meilleures platines pour vinyles du marché, ainsi que notre avis sur leurs points forts et leurs faiblesses. Les critères d’achat à considérer avant de vous décider se trouvent, quant à eux, en fin de guide.

Pourquoi acheter une platine vinyle ?

Craquements, souffle, restitution de la voix humaine ; les louanges pleuvent quand un puriste évoque les différences entre un enregistrement sur vinyle et sur CD. Le numérique a privilégié la pureté, en gommant toutes les imperfections. C’est désormais ce que l’on recherche en écoutant ces disques, que l’on qualifie de plus authentiques.

Cela se traduit surtout sur certains instruments, mais aussi sur la voix humaine qui n’est nullement modifiée mais bien nue et pure. On se prend alors à imaginer ce que pouvait être une séance d’enregistrement des Beatles ou des Rolling Stones…

Vous l’aurez compris, ce que l’on recherche en achetant une platine vinyle, c’est l’émotion qui manque sans doute désormais sur tous les CD.

Comparatif des 5 meilleures platines pour vinyles

 

Nom du produit Ses atouts
 

Platine vinyle AT-LP120USB BHC de Audio Technica

  • Cette platine DJ vous permet de retranscrire, via un port USB, les vinyles que vous aimez.
  • Avec son look résolument moderne, elle va séduire les plus jeunes (entre autres).

Platine pour vinyle LP60X USB de Audio Technica

  • Design sobre pour cette platine de qualité qui va vous permettre de redécouvrir vos 33 et 45 tours favoris.
  • Vous pouvez même les convertir au format numérique.

Platine vinyles PL-30-K de Pioneer

  • Les néophytes aimeront que tout leur soit expliqué par Pioneer pour profiter pleinement de leurs vinyles.
  • Les personnes plus averties pourront se régaler plus rapidement avec le son qu’elle restitue.

Platine vinyle DT400 USB de Dual

  • De look classique, elle séduit par ses qualités : écoute de très bonne qualité, automatique, numérisation possible, elle coche toutes les cases de la satisfaction client

Platine à vinyle PS-LX 300 de Sony

  • La qualité Sony se met au service de vos vinyles et vous permet de transformer les transformer en version numérique, si vous le souhaitez.
  • Elle plaira à tous les mélomanes nostalgiques.

1-Platine pour vinyles AT-LP120USB HC de Audio-Technica : le modèle DJ qui numérise vos vieux vinyles

Audio-Technica AT-LP120USBCBK Direct drive audio turntable platine - platines
  • Connecteur USB, avec logiciel de numérisation (Audacity) inclus. Moteur à couple élevé, à entraînement direct
  • Vitesse commutable 33/45/78 tours/minute. Plateau en fonte d’aluminium avec tapis antidérapant Audio-Technica
  • Bras de lecture équilibré avec contrôle en douceur de l'amortissement. Lecture en marche avant ou marche arrière
  • Indicateur stroboscopique de vitesse de la platine. Equipée du porte-cellule AT-HS10 et de la cellule AT95E
  • Disponible en Noir ou Argenté (Silver)

Ses points forts :

  • Son design très contemporain peut suivre avec des intérieurs modernes, sans déparer
  • Elle numérise tous les vinyles pour les convertir en CD, si vous le souhaitez
  • Cette platine lit les 33, 45 et 78 tours sans problème.

Ses points faibles :

  • Prévoyez-lui une place bien spécifique et ne la changez plus de place. Elle pèse relativement lourd : plus de 10 kilos.

L’avis de la rédaction :

Visuellement, on pourrait s’attendre à trouver cette platine pour vinyle en aluminium dans une soirée branchée. Avec une cellule AT95E, un bras en J, c’est un bon petit produit pour mettre vos vinyles en format numérique (fichiers reconnus : AAC) et les écouter partout et ce, que vous ayez un PC ou un Mac. Tous les vinyles peuvent être lus par elle. Il s’agit d’une machine à entrainement automatique. Elle est livrée avec tous les câblages nécessaires à son branchement et son fonctionnement (phono, secteur et USB). Ne craignez pas la poussière, car vous trouverez un capot de protection. Elle intègre un préampli phono : très pratique pour pouvoir en profiter rapidement. Vous n’avez qu’à régler le bras, procéder aux branchements et écouter vos disques. Le son d’excellente qualité ne peut que vous séduire.

2-Platine vinyles LP60XUSB par Audio Technica : l’excellent rapport qualité prix

Audio-Technica LP60XUSB PLATINE AUTOMATIQUE À ENTRAÎNEMENT PAR COURROIE (ANALOGUE & USB)
  • Faites l’expérience du vinyle en haute-fidélité et convertissez ces enregistrements audio en fichiers numériques
  • Platine vinyle à entraînement par courroie, entièrement automatique à deux vitesses: 331/3 tr/min ou 45 tr/min
  • Lecture améliorée et réduction de la résonnance pour un son plus fidèle
  • Cellule Dual Moving Magnet avec diamant de lecture remplaçable (ATN3600L)
  • Adaptateur AC qui gère la conversion CA/CC à l’extérieur du châssis, réduisant le bruit dans la chaîne du signal audio

Ses points forts :

  • Sa cellule amovible peut être changée rapidement et facilement
  • Vous voulez numériser vos vinyles ? C’est tout à fait possible.
  • Son petit prix n’enlève rien à ses bonnes fonctionnalités.

Ses points faibles :

  • Vous ne pourrez pas lire les 78 tours sur cette belle platine, c’est à regretter.

L’avis de la rédaction :

Vos vieux vinyles vous manquent et vous voulez revivre l’expérience ? Pourquoi ne pas choisir cette bonne petite platine noire pour faire un saut dans le passé ? Automatique, elle est parfaite pour les amateurs qui n’ont pas connu cette époque ou n’aiment pas les réglages à l’infini. Vous apprécierez la fidélité et la pureté du son. Comme il est impossible de tourner le dos au progrès, profitez de cet appareil pour transformer ce son analogique que vous aimez tant en format numérique via le port USB. Pour ce faire, vous utiliserez un logiciel gratuit qui fonctionne aussi bien sur les PC que sur les Mac.  Le capot qui fait partie intégrante de l’appareil le préservera, ainsi que vos vinyles, de la poussière. Ultra légère, elle fait à peine 2.6 kilos. Comme beaucoup de produits de la marque, cette platine intègre un préamplificateur. Pour le prix de ce produit, nous ne pouvons que vanter ses mérites.

3-Platine pour les vinyles PL-30-K par Pioneer : la qualité au service du vinyle

Pioneer PL-30-K Noir
  • Pioneer PL-30-K. Type d'alimentation d'énergie: Secteur
  • Tension d'entrée de l'adaptateur secteur: 220 - 240 V. Couleur: Noir. Dimensions du produits (LxHxP): 435 x 110 x 372,6 mm. Câbles inclus: Secteur

Ses points forts :

  • Pioneer met à disposition toutes les explications pour utiliser au mieux sa platine. Les amateurs apprécieront.
  • La cellule est facilement amovible ; pratique pour le moment où vous voudrez la changer.
  • Le son est de très bonne qualité.

Ses points faibles :

  • Ne comptez pas sur elle pour numériser vos disques, elle n’intègre pas de port USB, mais elle est parfaite pour l’écoute.

L’avis de la rédaction :

Vous avons ici une platine automatique ; parfaite donc pour les personnes qui ne savent pas se servir d’une platine pour vinyle. Sans fioriture, allant à l’essentiel, cet appareil est livré avec un capot de protection qui vous aidera également à profiter plus encore du son de vos disques préférés.  Vous avez un préamplificateur sur cette platine. Nous ne pouvons que regretter qu’elle ne prenne pas en charge les 78 tours. Attention, le cordon RCA n’est pas amovible ; par contre vous pourrez par la suite remplacer la cellule au besoin. Pour le prix, elle impressionne. Pour en profiter pleinement, mieux vaut suivre les indications données par Pioneer et faire tous les réglages demandés.

 

4- Platine à vinyles DT 400USB de Dual : Amateurs ou avertis, c’est la platine qu’il vous faut

Dual DT 400 USB Platine Disque Automatique (33/45 TR/Min. - tête de Lecture système aimanté - connecteur USB, égaliseur-préamplificateur) - Noir
  • Vitesse de rotation en tr/min : 33/45.
  • Installation automatique du bras de lecture et fonction arrêt automatique en fin de disque avec retour du bras de lecture.
  • Port USB intégré pour numériser vos disques vinyles.
  • Contenu de la livraison : 1 unité principale, tourne-disques avec courroie de transmission, système de lecture avec contrepoids, revêtement plaque tourne disque, capot de protection, palet central, logiciel sur CD, 1 câble USB, 1 mode d'emploi (en langue allemande).
  • Système de lecture aimanté AT 3600L.

Ses points forts :

  • Cette platine s’accompagne d’une foule d’accessoires ; ce qui en fait un produit très complet
  • Automatique, elle est parfaite pour une initiation à l’écoute de vinyles
  • Elle permet de numériser les disques en version numérique.

Ses points faibles :

  • L’arrêt du bras est automatique, mais vous devez néanmoins le remettre à sa place. La notice n’est qu’en allemand dans le colis, mais vous pouvez la trouver sur internet en français.

L’avis de la rédaction :

Cette platine fait l’unanimité au niveau des utilisateurs et cela se comprend parfaitement. D’un côté, vous avez les néophytes qui profiteront qu’elle soit automatique pour une initiation en douceur. Dotée d’un préamplificateur et d’un égaliseur, pouvant servir pour numériser les disques, elle séduira les mélomanes qui auront toujours leurs morceaux préférés ; ce que ce soit sur la platine ou sur leur ordinateur, grâce à l’entrée USB. Le diamant, s’il doit être changé, s’enlève facilement : il est aimanté : bien pensé. Enfin, le capot de protection vient parfaire le tout, pour protéger votre machine de la poussière. Dans un salon ou dans une chambre, elle ne dénote pas, car elle est élégante. Le seul reproche que l’on pourrait lui faire est qu’elle un peu chère ; même si les consommateurs ne soulignent même pas ce point, tant elle leur apporte satisfaction.

 

5-Platine pour vinyle PS-LX300 de Sony : le son pur pour écouter et numériser vos vinyles

Sony PS-LX platine 300 USB entièrement automatique avec interface USB et servo-moteur DC
  • Platine USB avec système d'entraînement par courroie, pointe en diamant et double vitesse de lecture (33 1/3 et 45 tr/min). Type de ramassage (stylet): N-6516-1
  • Conversion au format mp3 simplifiée via la sortie USB
  • Double vitesse de lecture de 33 1/3 et 45 tr/min
  • Pointe en diamant intégrée. Rapport signal sur bruit: plus de 50 dB (DIN-B)
  • Alimentation requise: 230-240 V c. a. ; 50/60 Hz

Ses points forts :

  • Cette platine va vous permettre d’écouter vos vinyles 33 et 45 tours avec un très bon rendu sonore.
  • Vous ne voulez pas renoncer au format numérique ? Tant mieux, vous pouvez avoir les deux, avec le port USB.
  • Son capot de protection protège durablement vos vinyles de la poussière

Ses points faibles :

  • Là encore, pas de possibilité de lire les 78 tours et il faut bien lire la notice pour effectuer les branchements dans les règles de l’art.

L’avis de la rédaction :

Qui ne connait pas la marque Sony ? Elle signe ici une très bonne platine pour vinyle, entièrement automatique. Si les puristes pourront le regretter, elle va faire la joie des amateurs qui n’auront qu’à appuyer sur une touche, une fois les réglages effectués. La joie du vinyle, mais aussi la praticité du numérique ; c’est ce que vous propose cette platine avec la possibilité de numériser tous vos morceaux en format MP3 et de les mettre sur votre ordinateur. En recevant le colis, on peut être surpris par sa légèreté : elle est en plastique et pas en aluminium comme d’autres produits. Pourtant, elle est de très bonne facture et au niveau du son, on reconnait la patte de l’enseigne. La marque garantit cet appareil pendant deux ans.

Quelques critères d’achat pour acheter la meilleure platine vinyle

  • Qualité sonore
  • Type de disques
  • Automatique ou manuelle

Comment choisir la meilleure platine pour vos vinyles ?

Le choix d’une platine pour vinyle ne s’improvise pas, que l’on soit débutant ou non en la matière. Voici les critères essentiels à considérer quand on veut trouver la meilleure platine pour vinyles.

Quel matériel audio possédez-vous ?

La question mérite d’être posée car si vous n’y connaissez rien, peut-être pensez-vous que vous allez commander votre platine, la recevoir, la déballer, poser un disque dessus et profiter. Une platine seule, sachez-le, ne produit aucun son par elle-même. Le son est transmis, via un câble phono à un amplificateur ou des enceintes.

Si vous avez déjà ce genre de matériel, vous devez vérifier la compatibilité entre ces appareils et la platine pour vinyle que vous envisagez d’acheter. Pour cela, regardez attentivement s’ils possèdent une entrée « phono ». Si ce n’est pas le cas, vous devrez investir dans un autre équipement.

Deuxième chose à considérer : si vous voulez acheter une platine vinyle très qualitative, mais que les accessoires que vous souhaitez raccorder ne sont pas aussi performants, l’expérience d’écoute risque d’être décevante. Une platine haut de gamme branchée à des enceintes bas de gamme et criardes risque de vous détourner à jamais du vinyle. Quel dommage !

Si, au, contraire, vous avez déjà un amplificateur qui vous donne entière satisfaction, vous n’aurez qu’à investir dans un préamplificateur phono (à moins que celui-ci soit déjà présent sur l’appareil que vous voulez acheter). Après, il ne vous restera plus, après quelques réglages, qu’à profiter de votre musique.

La qualité sonore :

Bien entendu, on pense que seul le vinyle a de l’importance en la matière, mais c’est faux. Il est essentiel que la platine soit élaborée avec de bons matériaux mais aussi de bons accessoires pour offrir une restitution sonore de qualité.

Attention, ce n’est pas parce qu’une platine est très compliquée à utiliser qu’il s’agit forcément d’un matériel qualitatif. Quelquefois, certains appareils d’apparence basique et très légers, peuvent offrir de jolies surprises.

La superposition de matières dans le support peut considérablement jouer. On peut également parler de la légèreté du bras sur le sillon, mais aussi la qualité apportée à la cellule ou encore le traitement de l’écoulement des vibrations avec la présence d’un moteur déporté etc…

Type de disques :

Eh oui, le choix de la platine se fait surtout en fonction du style de musique que vous aimez écouter. Cela est quelquefois spécifié par la marque qui juge alors sa platine parfaite pour les notes jazzy ou au contraire se destinant au monde du rock. En effet, on n’écoute pas forcément de la musique classique comme on écoute du Bob Marley…

Si vous avez un doute, vous pouvez toujours vous rapprocher du service client de la marque qui vous renseignera au mieux ou poser la question sur des forums de passionnés. Vous serez certains d’avoir une réponse qui ne répondra pas à des exigences marketing !

Platine évolutive : de quoi parle-t-on ?

Il est possible d’acheter un « kit » complet comportant non seulement la platine vinyle mais aussi les haut-parleurs et l’amplificateur. Prenant peu de place, il sera à privilégier quand on veut profiter de son appareil dès la réception. Il faut pourtant veiller à prendre un pack qualitatif.

Pour les puristes, par contre, rien ne vaut le fait de procéder à un assemblage des différents accessoires compatibles et plus qualitatifs que vous aurez pris le soin de choisir ; comme vous le faites aujourd’hui avec votre tourne-disques. Il n’est pas très difficile de trouver des enceintes qualitatives ou encore un amplificateur de bonne facture, pour des prix abordables et qui vous apporteront un plaisir infini à l’écoute.

Quand on s’immerge dans le monde du vinyle, on devient de plus en plus exigeant en termes de qualité. On trouve alors le diamant médiocre ou encore que le câble phono n’apporte plus rien.

Des choses que vous auriez trouvées impensables à l’achat. Pour pouvoir gagner en qualité, vous pouvez upgrader certaines platines. Ce n’est pourtant pas le cas pour toutes, notamment pour le câble. Même si vous ne connaissez pas encore vos besoins futurs, essayer d’anticiper peut être un plus pour acheter tout de suite la meilleure platine vinyles pour vos 33, 45 et 78 tours. D’ailleurs, concernant ce dernier type de microsillons, toutes les platines ne peuvent pas les lire, attention !

Système automatique ou manuel ?

Les puristes répondront forcément manuel, mais tout le monde n’est pas connaisseur en la matière et le mode manuel peut angoisser les débutants qui auront peur d’endommager des disques qui, quelquefois s’achètent à prix d’or.

Heureusement, ils pourront faire leurs premières armes sur des machines tout fait automatiques et qui donc, ne nécessitent pas de manipulation, une fois les réglages effectués. Il suffira ensuite de  mettre le disque. Dans un modèle automatique, le bras effectue toute la tâche qui lui est impartie tout seul, du levage, à la lecture, jusqu’au fait de se relever seul et se reposer sur son socle (pas sur tous les appareils). Les seuls reproches que l’on peut leur faire est qu’elles sont en général plus fragiles et que l’automatisation des actions peut se payer plus cher.

Vous ne voulez pas écouter tout un disque, mais bien un morceau choisi ? Cela n’est pas possible avec une platine à système automatique, mais en mode manuel, vous pouvez décider de tout, y compris de remettre le même morceau en boucle en soulevant le bras et en le remettant au bon endroit.

Il faut cependant savoir doser ses gestes, notamment pour ne pas endommager ni le diamant ni le disque en lui-même. Le réglage indispensable de la force d’appui s’avère alors primordial pour trouver un juste équilibre. La présence d’un réglage d’antiskating est également judicieuse sur ce type de platine, pour éviter que le bras puisse sortir de sa trajectoire.

Avec ou sans clé USB ?

La question fera sans doute sursauter les puristes : pourquoi avoir besoin d’une connexion USB ? Tout simplement parce que certaines personnes n’achètent une platine que pour numériser et mettre sur CD des morceaux qu’ils aiment. Certains vinyles sont en effet introuvables au rayon CD.

Ce sont quelquefois des appareils basiques pour qu’ils ne servent en quelque sorte que de moyen de transfert d’un format à un autre ; et donc ici du format analogique des vinyles à celui ; numérique des CD.

Si vous voulez à la fois extraire de la musique, mais aussi en écouter, sachez que certaines platines dites USB sont soignées et qualitatives comme nous l’avons vu dans ce comparatif et intègrent même un préamplificateur.  Qu’est-ce que c’est ? Nous voyons ça tout de suite.

La présence d’un préamplificateur :

En complément au paragraphe 1 de ces critères d’achat, rappelons qu’une platine seule émet un signal électrique tellement faible que le son est inaudible. Cette situation ne peut être réglée qu’en branchant l’appareil sur un amplificateur et un jeu d’enceintes, pour une bonne spatialisation du son.

Sachez que certaines platines vinyles sont vendues avec un préamplificateur intégré. Cela peut être un vrai plus si vous n’avez pas les moyens d’investir dans d’autres accessoires. Le branchement est alors simplifié et vous pouvez commencer à écouter vos disques en le branchant sur des enceintes ou une barre de son compatible.

Seul inconvénient, vous ne pourrez plus normalement changer, par la suite, en mettant un amplificateur de meilleure qualité, si la platine que vous avez achetée ne vous semble plus assez qualitative.

Réglages possibles de la cellule :

Une platine peut être livrée « clé en main » ou sans cellule. Les néophytes se tourneront plutôt vers les premiers modèles dans un premier temps, pour plus de facilité.

Enfin, que la cellule soit ou non sur la platine, sachez qu’il est possible (et même souhaitable, quand on est mélomane), de procéder à des réglages pour qu’elle lise mieux les informations contenues sur votre disque, sans risquer d’abîmer le sillon.

Pour ce réglage, vous trouverez quelquefois un manuel. La lecture peut être rébarbative, voire soporifique, mais vous y gagnerez beaucoup en plaisir d’écoute.

Ne gâchez pas tous ces efforts en collant vos enceintes à votre platine ; elles émettent des déplacements d’air qui nuiraient à la lecture de vos vinyles favoris.

Plateau de protection :

Le plateau de protection est le couvercle que l’on pose sur les platines. Loin d’être un accessoire insignifiant, il protège efficacement vos disques de la poussière qui est leur pire ennemie, n’en doutez pas. Bonus produit également par ce capot de protection : il crée une sorte d’isolation phonique : vous pourrez le constater rapidement et la restitution sonore est alors de meilleure qualité.

Pourtant, il n’est pas toujours livré avec la platine vinyle. Si ce n’est pas le cas, voyez si la marque vous propose de l’acheter en supplément. Soit, cela fait des frais à considérer mais vous y gagnerez à la longue, car il préservera plus durablement vos précieux vinyles, mais aussi l’ensemble de votre platine.

Design :

Cela n’est pas à négliger non plus, surtout si votre platine se destine à trôner bien en vue dans votre salon. Sachez qu’il existe de nombreux design pour ce genre d’appareils. Vous pouvez en trouver de très sobres, que l’on pourrait même qualifier de minimalistes.

D’autres ressemblent à s’y méprendre aux platines iconiques, utilisées par les DJ, dans les soirées branchées pour lire et scratcher sur les microsillons. D’autres, affichent des looks plus voyants comme un drapeau ou une couleur flashy.

Prix :

Il existe des platines vinyles à tous les prix. Plus vous montez en gamme, plus, forcément le prix monte. Vous pouvez trouver de très bonnes petites platines avec un préamplificateur à 150 euros environ.

En moyenne gamme, les prix s’échelonnent entre 300 et 500 euros, pour s’envoler en haut de gamme pour dépasser, parfois les 2 000 euros.

Quel support mettre sous votre platine vinyle et comment l’entretenir ?

Vous l’imaginez déjà, votre platine : trônant sur une planche vitrée, elle participera à la décoration de votre intérieur. Sur ce dernier point, vous avez tout à fait raison. Une platine peut être un joli objet.

Pourtant, s’il y a une chose que vous devez changer dans ce portrait, c’est le support que vous envisagez de mettre sous votre appareil. Le verre peut générer des vibrations qui vont mettre à mal votre écoute. Vous obtiendrez un meilleur résultat en optant pour une étagère en bois. Le rendu sonore sera nettement meilleur et si vous prenez une essence de bois qui va avec votre intérieur, vous aurez recréé votre vision parfaite.

Passons maintenant à l’entretien. Vous devez vous assurer dans un premier temps du bon état de vos disques. Si certains craquements sont inhérents à l’enregistrement, d’autres ne sont que le fruit de saletés qui se sont accumulées dans les sillons.

Pour remédier à cela, ne prenez pas n’importe quoi. Des kits pour disques et tourne-disques sont vendus et répondent parfaitement à ce travail.

Ils comportent entre autres une brosse en velours que vous passerez en suivant le sens des sillons. Enfin, si vous pouvez utiliser un chiffon doux pour votre platine, le diamant, quant à lui, nécessite lui aussi une brosse spécifique qui le débarrassera de toutes les fibres de poussière qu’il ramasse au creux des sillons à chaque lecture.

Après écoute, des disques vinyles doivent être rangées verticalement et ce, pour éviter leur possible déformation.