Sélectionner une page

[ad_1]

FAu cours des cinq dernières années, le 21 juin, au solstice d'été, Columbia a pris part à la fête de la musique, une fête internationale visant à promouvoir l'acte simple mais souvent révélateur de saisir un instrument et de le jouer.

Fête de la musique, moins un festival de musique traditionnelle que des appels participatifs aux armes, a débuté en France dans les années 1980. L'idée était d'amener toutes sortes de musiciens, du plus jeune au plus vieux, du plus amateur au plus professionnel, dans des espaces publics pour partager la joie. L’idée de spectacles gratuits, accessibles et décentralisés a beaucoup plu à One Columbia for Arts & History – la ville, à but non lucratif, stimulant la culture – qui dirige chaque année la programmation.

«L'objectif est simplement de faire des rencontres organiques avec la musique et d'encourager la participation à la journée», explique Lee Snelgrove, directeur exécutif de One Columbia. "Nous ne le vendons pas comme quelque chose d'extravagant. Il s'agit simplement de profiter de la musique pour le plaisir de la musique et de s'amuser un peu avec elle."

Ainsi, au lieu de réserver des scènes et des espaces dans toute la ville, One Columbia propose quelques activités très participatives et permet aux salles et aux musiciens de prendre en charge l'organisation de leur propre programme Make Music Day. L’organisation s’associe à nouveau avec Rice Music pour que le piano et les interprètes se rende au Boyd Plaza toute la matinée. Elle retournera au Riverfront Park pour la deuxième année consécutive pour Mass Appeal, une occasion conviviale pour les novices et les passionnés de jouer en famille. la musique ensemble qui se produit en conjonction avec l'un des fréquents biergartens de Bierkeller.

Pour cet événement, les gens sont invités à apporter leur propre instrument ou à tirer parti des équipements fournis par One Columbia pour jouer de l'harmonica ensemble (100 harmonicas Hohner gratuits seront distribués), en compagnie de Jim «WallStreet», Coulliard, ou au son de Girls Rock. Directeur exécutif de Columbia, Jess Oliver, sur un ukulélé.

L'accent mis sur les événements impromptus et participatifs est intentionnel. Selon Snelgrove, l’idée n’est pas de concurrencer les festivals de musique traditionnelle, ni même des événements comme la série populaire Arts & Drafts du Columbia Museum of Art, qui tombe également le même jour.

«Je veux vraiment cette interaction causale qui m’apparaît beaucoup plus en harmonie avec l’art public», explique-t-il, soulignant que Make Music Day est également une occasion de soutenir les passants et de susciter l’attention de la ville. «C’est vraiment ce genre de chose qui se produit plus régulièrement. Il ne s'agit donc que d'une journée concentrée pour envoyer un message indiquant que cela fait partie de notre ville dynamique. »

One Columbia reste ouvert et soutient les autres sites et organisations qui se démarquent lors de la Make Music Day, notamment le programme de musique classique et de jazz du Koger Center for the Art dans leur hall d'accueil, mais l'objectif sera toujours de maintenir une nature décontractée et facilement accessible. de la journée tout en fournissant un avis national de la communauté artistique ici en Colombie.

«Si quelqu'un voulait monter une scène et organiser des concerts gratuits toute la journée, nous le promouvoirions certainement et le soutiendrions, et même cela pourrait devenir ce que sera la Journée de la musique par la suite», propose Snelgrove, «à condition que ils gardent en quelque sorte cet esprit de permettre aux gens de faire de la musique eux-mêmes d'une certaine manière.

«Mais nous ne serons pas trop ambitieux avec cela, car je pense que les objectifs sont simples. Je veux que ça se sente organique. Je ne veux pas que les gens y voient un événement ou un festival en compétition, vous savez. Ce n'est pas ça. Il s’agit vraiment de la communauté musicale qui représente son rôle dans la ville et participe, joue et s’amuse avec elle. »


Quoi: Faire de la musique Columbia

Où: Lieux variés

Quand: Vendredi 21 juin, de 9h à 21h

Plus:

[ad_2]