Sélectionner une page

En cette rentrée 2019, le chèque musique fait son apparition en Bretagne. Basé sur le fonctionnement du chèque culture qui permet au jeune de profiter gratuitement de certaines activités culturelles de leur choix, le chèque musique aidera les familles les moins aisées à financer l’apprentissage de la musique par leur enfant.

Que pourra financer le chèque musique ?

Le chèque musique pourra être utilisé par la famille pour soutenir l’apprentissage musical de l’enfant. Cependant, l’apprentissage d’un seul instrument pourra être financé par ce chèque. Il ne sera donc pas possible de payer plusieurs cours de musique à son enfant et il devra s’en tenir à son choix une fois qu’il sera fait.

 

Bien sûr, le chèque peut être utilisé pour acheter l’instrument que l’enfant souhaite apprendre. Il pourra également être utilisé pour acheter tous les accessoires nécessaires. Le chèque n’est pas regardant sur la quantité ou la qualité des instruments achetés. Ainsi, grâce à des sites comme Music Privilège, il sera possible pour la famille de profiter de tarifs avantageux et d’acheter de meilleurs instruments et plus d’accessoires.

Quel est le montant du chèque musique ?

Alors que le chèque culture dispose généralement d’un prix unique et fixe d’un ménage à l’autre et que chaque enfant le reçoit indépendamment du nombre de frères et sœurs, le chèque musique dispose d’une répartition plus subtile. Effectivement, il est directement calculé sur le quotient familial du foyer et son montant varie en conséquence.

 

Si la famille n’adhère pas à la CAF locale, alors il faudra présenter le dernier avis d’imposition pour que le calcul soit rapidement fait. Par ailleurs, le chèque culture n’a pas de montant vraiment fixe, même au sein de chacune des quatre tranches du quotient familial. Effectivement, le ménage touchera un pourcentage du prix des dépenses liées à l’apprentissage et non pas un montant fixe.

Le chèque musique sera-t-il élargi au reste du territoire

Pour le moment, le chèque musique est uniquement réservée aux habitants de l’ancienne communauté de communes Antrain Communauté. Le dispositif n’est donc pas encore élargi à l’échelle d’un département ou de la région. Cela permet effectivement de limiter son coût et de s’assurer de son utilité.

 

Pour le moment, il est donc tout à fait improbable que le chèque musique soit appliqué à l’ensemble du pays dans un court délai. Néanmoins, après trois années de « rentrée en musique », il est probable que le ministère de l’Éducation s’intéresse un jour à ce dispositif si ses conséquences se montrent positives.